Enregistrements

Les musiciens

C’est à l’âge 13 ans que Valentin Anciaux apprend la guitare électrique en autodidacte, jouant à l’oreille des chansons de groupes Punk, Rock, Metal… Après avoir exploré la musique Blues et Jazz, il décide à l’âge de 17 ans de donner sa chance au répertoire classique, auquel il accroche immédiatement, touché par les sonorités de la guitare classique et intrigué par les accents étranges de la musique contemporaine. Il suit des cours de guitare à l’académie de musique d’Arlon et intègre 2 ans plus tard l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP), sous la tutelle de Maria-Nieves Mohino et Gaëlle Hyernaux. Il entre ensuite en 2018 dans la classe de composition de Claude Ledoux au Conservatoire de Mons.

A l’inverse de Valentin, Bastien Goffette commence sa formation musicale par la guitare classique qu’il étudie à partir de ses 12 ans à l’académie de Bertrix. Il s’intéresse après quelques années au Rock ainsi qu’à la guitare et la basse électrique. Il joue de l’une puis de l’autre dans un groupe de Punk-Rock de sa région pendant 5 ans. Il est entre-temps admis à l’IMEP pour continuer à se perfectionner dans le monde du classique. Après un passage d’un an à la Fontys School of Applied Arts à Tilburg, aux Pays-Bas, dans la classe de guitare de Johan Fostier, il poursuit actuellement sa formation par l’étude des écritures classiques à l’IMEP, auprès de Benoit Mernier. En dehors de la musique de chambre, Bastien aime la composition et la musique de la période fin 19e – début 20e s.

A l’âge de 9 ans, toujours très intéressé par la musique, et après avoir revu à la baisse ses ambitions de chef d’orchestre et de harpiste de concert, Timothy Van Ceulebroeck commence la guitare classique auprès de Jesus Gonzalez Mohino. Il étudie à l’académie de Namur puis à l’IMEP avec sa fille, Maria-Nieves Mohino, où il rencontre les deux susnommés. Il poursuit actuellement sa formation au conservatoire de Gand, auprès de Johan Fostier. Il se passionne également par après pour d’autres styles, notamment le jazz et la musique du monde. Il aime varier son répertoire en mélangeant époques, styles et compositions personnelles.

Lionel Lutgen débute la guitare classique avec Bernadette Van Den Bosch à L’académie Julien Gerstmans à Hannut. Il poursuit également sa formation en intégrant la classe de guitare de l’IMEP. En plus de travailler les répertoires solo et chambriste de la branche classique, il aime explorer et confronter différents genres, tels que le jazz (il joue dans le groupe « Ladies et résilles ») ou la musique du monde (il participe aussi à l’ensemble Svoboda). Lionel s’intéresse aussi au transmédia comme l’atteste sa participation à l’enregistrement de la BO pour le court-métrage Taïwanais « 100th Birthday Wish » composé par Thomas Foguenne.

C’est en 2015, après 3 ans d’amitié que les trois premiers hurluberlus décident de former le trio Pagaille !, avec pour but de partager avec leur public la passion et l’émerveillement qu’ils éprouvent pour la musique du XXème siècle, et de faire découvrir des répertoires inattendus. En 2018, l’équipe s’agrandit et accueille Lionel. Le trio Pagaille ! devient l’ensemble Pagaille ! et propose en parallèle le programme mûrit du trio et un nouveau programme inédit en quatuor dans le même état d’esprit décontracté et surprenant

Vidéos

Projets

Prochains concerts

Activités - événements